Publié le 18/05/2017

Une première mise en œuvre régionale : de 2017 à 2019 !

Nombreux sont ceux qui connaissent, en Pays-de-la-Loire, les zones humides (et tourbeuses !) d’importance internationale telles que le lac de Grand-lieu, les marais de Brière ou encore la vallée de l’Erdre (la réserve naturelle régionale de Logné). Mais de nombreuses tourbières moins imposantes restent dans l’ombre.

Pourtant, avec les problématiques actuelles de changement climatique, d'inondations ou de sécheresse, de pollution des nappes et des sols (et on en passe), l'importance fon-da-men-tale de préserver les tourbières ne fait plus de doute. Et si elle "fait encore le doute" pour vous, lecteur/lectrice, lisez donc les lignes suivantes...

Elles stockent l'équivalent de 75% du carbone atmosphérique, elles filtrent l'eau, la stockent et la restituent, elles sont de formidables coffres forts de notre passé culturel et climatique... les tourbières sont des trésors à préserver dans nos environnements qui changent si vite ! Alors pour ce faire, le Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire a préfiguré pendant 2 ans, à l'aide de bon nombre de ses partenaires, de l'accompagnement du Pôle-relais tourbières ainsi que de trois spécialistes nationaux des milieux tourbeux, le Programme régional d’actions en faveur des tourbières (PRAT) en Pays de la Loire. Grâce à l’appel à initiatives lancé par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne en fin 2016, sa mise en oeuvre se fait depuis début 2017, jusqu'à fin 2019. L’ambition de ce programme est de ré-intégrer les tourbières dans leur contexte territorial, humain et physique, de manière partenariale et innovante (oui, ça sonne bien). Partenariale à travers une co-construction du programme par une série d’acteurs locaux souhaitant œuvrer à la conservation des tourbières (des gens bien) ; innovante à travers des méthodes d’inventaire et de diagnostic de nouvelle génération pour ce type de milieux.

La démarche partenariale se réalise donc à différentes échelles administratives et opérationnelles. Ainsi, le CPIE Mayenne-Bas-Maine et Mayenne Nature Environnement, en lien avec le PNR Normandie-Maine portent une déclinaison territoriale du programme en Mayenne. De même, la Commune de La Flèche (72) porte avec le CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir un projet local de restauration de la tourbière de l'Aérodrome de La Flèche.

Cette démarche collaborative sera mise en pratique sur des sites pilotes dont les enjeux en termes de conservation sont imminents. Diagnostics et actions de gestion sur ces sites profiteront donc à tous, dans l’esprit d’informer, de discuter et de se former.

Les grands axes structurants du PRAT :

1 - Améliorer et mutualiser la connaissance sur les tourbières en Pays de la Loire

2 - Préserver, Gérer, Restaurer des sites pilotes

3 - Valoriser et sensibiliser

4 - Animer le réseau de gestionnaires 'tourbières'