Publié le 06/12/2017

Rencontres des naturalistes et des gestionnaires d’espaces naturels des Pays de la Loire

Une manifestation inédite organisée sur quatre jours par deux acteurs de la protection de la biodiversité en Pays de la Loire : la Coordination régionale LPO Pays de la Loire et le Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire.

Nous avons été plus de 300 personnes sur l’ensemble de ces quatre jours, à échanger sur le thème de la préservation de la biodiversité, de la gestion des milieux naturels et des pratiques adaptées à la fonctionnalité des écosystèmes.

Cette manifestation a commencé sur le terrain jeudi 16 après-midi. 69 personnes se sont déplacées : un 1er groupe a visité la réserve naturelle régionale des coteaux du Pont Barré en compagnie d’Erwan Guillou, conservateur du site pour la LPO Anjou. Un 2ème et 3ème groupes se sont donnés rendez-vous au port de l’île Saint-Aubin pour traverser la Mayenne par le bac et découvrir l’île, ses richesses naturelles et ses particularités auprès d’Ismaël Lécrivain (de l’association Faune Sauvage, propriétaire de parcelles sur l’île) et les aménagements en cours de restauration de la zone humide intégrant les enjeux patrimoniaux et les usages de l’île avec la collaboration de Sylvain Chollet de la ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole.

Cet évènement mutualisé a été inauguré le vendredi par Messieurs Frank Blachère, Proviseur du Lycée Le Fresne, François Halligon, Président de la Coordination régionale LPO Pays de la Loire, Loïc Bidault, Président du CEN Pays de la Loire, Laurent Gérault, Vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire et Julien Custot, Directeur-adjoint de la DREAL Pays de la Loire, qui ont chacun accueilli les participants et introduit ces journées de Rencontres 2017.

Loïc Bidault, Président du CEN Pays de la Loire a animé cette plénière, introduisant l’intervention de Francois Salmon et Cédric Palacio-Vidal sur les partenariats entre les Conservatoires d’espaces naturels (CEN), la Fédération des CEN et Réserves naturelles de France au travers des différentes et nombreuses collaborations en faveur des espaces naturels, puis celle de Laurent Gérault sur la Stratégie pour la biodiversité en région Pays de la Loire, et assurant les échanges leur faisant suite.

La fin de matinée a été consacrée à la remise des prix du « concours des prairies fleuries » organisé en 2017 dans la vallée de la Loire. Le gagnant est le GAEC Chalin qui participera, pour l'étape suivante, au Concours Général Agricole à Paris, le 1er mars, durant le Salon International de l’Agriculture 2018.

Après la pause méridienne où le repas concocté par Monsieur Pineau et le service du restaurant du Lycée a été largement apprécié, les participants ont rejoint l'atelier qu'ils souhaitaient.

En effet, trois ateliers étaient proposés le vendredi après-midi pour illustrer la thématique " Gestion des espaces naturels : Tous partenaires ! " retenue en 2017.

A] Des partenariats entre collectivités et gestionnaires, pour une intégration territoriale des espaces protégés

Dans cet atelier, les intervenants ont présenté des projets communs impliquant différents partenaires. Ils ont exposé le rôle et la plus-value des uns et des autres. Les échanges avec les participants ont souligné l’intérêt de leurs actions partenariales permettant d’atteindre des objectifs variés via un projet commun et d’enrichir sa connaissance de « l’autre ».

B] Des partenariats entre gestionnaires d’espaces naturels : jouer les complémentarités, renforcer la cohérence

Cet atelier a été l’occasion d’entendre les agriculteurs lauréats au Concours prairies fleuries évoquer leur prise en compte de la biodiversité et témoigner de l’évolution de leurs pratiques. Il a également permis de partager l’expérience de la mise en œuvre d’un Life, outil européen, dans un projet multi-acteurs ainsi que des synergies qui se construisent autour de plateforme associative ou de mise en réseau d’acteurs.

C] Des partenariats…. inattendus ?

Cet atelier a permis d’échanger autour d’exemples de partenariats inédits en matière de gestion des milieux naturels : comme la gestion des terrains militaires, un partenariat entre CEN et l’Armée, ou l’exemple de l’installation de « Paysans de nature » ®, un partenariat entre entreprises et associations ou la gestion de tourbière dans le cadre d’un partenariat entre RTE et le monde associatif, coordonné par une collectivité territoriale.

La journée du vendredi s’est clôturée avant le verre de l’amitié par la restitution des ateliers proposée par Valérie Simon, Johannic Chevreau et Solène Sacré accompagnés de Loïc Bidault.

Le samedi et le dimanche vous permettront d’accéder à de nombreuses communications liées à la biodiversité. Le Groupe Chiroptères Pays de la Loire aura également le plaisir de vous accueillir à son assemblée générale le samedi matin.

La journée du samedi a débuté par l’assemblée générale du Groupe Chiroptères Pays de la Loire. Ouverte à tous, chacun pouvait s’y rendre pour connaître l’actualité des actions menées par l’association. L’après-midi s’est déroulé au fil des communications naturalistes autour de la flore et des habitats, des Invertébrés, notamment la myrmécofaune, des Vertébrés comme les Poissons, Reptiles, et Mammifères, ainsi que de données multithématiques ou de l’information sur les réseaux naturalistes et les partenariats associatifs et citoyens pour la protection de la nature.

Le dimanche a de nouveau permis aux curieux et passionnés de la Nature de se retrouver pour enrichir leurs connaissances, avancer dans leurs recherches et quêtes d’informations et participer à des futurs projets. En effet, en plus des communications sur les Gomphes, l’avifaune nicheuse, les plans d’actions pour la flore remarquable, cette journée était aussi l’occasion de lancer des appels à contributions pour des lettres d’informations, des atlas ou des bases de données en ligne.

 

Plusieurs démarches sont valorisées lors de ces Rencontres :

- L’implication dans la recherche de connaissances naturalistes de profils différents : particuliers, structures locales, départementales mais aussi régionales (associations, collectivités et autres organismes publics ou privés) 

- La mutualisation, entre naturalistes et gestionnaires, des outils et techniques expérimentés ou bien la coordination d’actions multi partenariales 

- La valorisation des données naturalistes à travers des échanges informels créés lors de ces rencontres, devant des posters, ou les panneaux d’expositions, ou lors de l’apéro herpéto.

Ces journées conviviales sont un moyen de créer du lien et des synergies entre les naturalistes ligériens de générations et d’horizons différents.

Cet évènement régional a été soutenu par le Conseil régional des Pays de la Loire, la DREAL Pays de la Loire, et a été organisé avec l’appui technique du Lycée Le Fresne, et en partenariat avec le GRETIA Pays de la Loire, le Conservatoire botanique national de Brest, le Groupe herpétologique Pays de la Loire et le Groupe Chiroptères des Pays de la Loire.

Cette manifestation régionale d’importance et couverte par la presse est propice à l’émergence de projets collaboratifs sur les thématiques de la connaissance, de la préservation et de la gestion. Ils pourront alimenter la Stratégie régionale pour la biodiversité.

Pour poursuivre cette journée, vous pouvez (re)visionner les diaporamas, présentés et commentés par les intervenants le vendredi 17 novembre. Vous trouverez dans la rubrique Documents (ci-dessous) le programme des rencontres, les  pdf des présentations du vendredi 17 ainsi que les résumés des communications du samedi 18 et dimanche 19 novembre 2017.

Cet évènement a également été partagé sur Facebook.

 

Programme & Présentations des intervenants