Publié le 10/05/2016

Pour une intervention coordonnée en faveur des espaces naturels ligériens.

La vallée de la Loire est concernée par de nombreux enjeux (écologiques, paysagers, hydro-écologiques…) qui ont justifié la définition de nombreux périmètres d’inventaires et de protection. Grâce à cela, plusieurs outils peuvent être mis en œuvre par différents acteurs : contrats Natura 2000, MAEC, travaux dans le cadre du Contrat pour la Loire et ses annexes, etc.

L’ensemble de ces outils ainsi que l’implication historique du Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire dans la vallée de la Loire ont fait émerger des besoins en termes d’accompagnement aux territoires sur les thématiques foncières. En effet, le Conservatoire est régulièrement sollicité pour l’acquisition de parcelles ou la réalisation de programmes d’accompagnement mobilisant des outils de maitrise foncière, d’usage ou contractuels. D’autres part, de nouveaux besoins en matière de maîtrise foncière et d’usage sont pressentis, notamment afin de favoriser la reconquête des espaces de mobilité et de divagation du fleuve (notamment l’acquisition de zones fortement exposées à l’érosion) ou de lutter contre la déprise agricole.


(photo de P. Caharel)

Ainsi, il a été fait le choix d’élaborer une stratégie foncière concertée portant sur l’ensemble de la vallée de la Loire entre Montsoreau et Saint-Nazaire afin de :
- favoriser une intervention coordonnée des différents opérateurs fonciers,
- privilégier des modalités d’intervention (maitrise d’usage, foncière ou outils contractuels) cohérentes au regard des différents enjeux (hydro- écologiques, écologiques et paysagers),
- répondre aux demandes ou d’anticiper les sollicitations locales,
- intervenir en complémentarité des différentes actions en cours (Natura 2000, CLA…),
- mettre en œuvre des actions dans un cadre validé par l’ensemble des partenaires.

Cette stratégie est élaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire. Elle a abouti avec la production de fiches descriptives des zones identifiées comme prioritaires et la production de cartes d’analyses plus fines par zone.

Un atlas cartographique « Carto’Loire » a été édité, lequel identifie les zones à enjeux sur le plan hydro-écologique et de la biodiversité. Ces zones sont des cibles privilégiées pour le déploiement d’actions d’animation foncière.

Cette action a été financée par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, le FEDER Loire (dans le cadre du Plan Loire grandeur nature) et la Région Pays de la Loire.