Publié le 22/02/2016

Le Conservatoire s'engage pour la préservation des chiroptères

Le Conservatoire est impliqué dans la recherche, le suivi et la protection des colonies de reproduction de chiroptères ainsi que de leurs habitats en Pays de la Loire. De 2009 à 2013, ce sont plus de 300 bâtiments communaux et 150 ponts qui ont été prospectés en bords de Loire. Afin de caractériser l’axe ligérien comme couloir de migration ou de transit pour les chiroptères, une étude porte actuellement sur les espèces potentiellement concernées et sur la fréquence de leur passage. Dans la Sarthe, trois sites d’hibernation ainsi que six colonies de parturition ont été découverts et sont régulièrement suivis par le Conservatoire.

Cavités, clochers, châteaux, fermes, granges et même anciennes champignonnières reflètent la diversité des gîtes à chiroptères retrouvés en Pays de la Loire. Les principales actions du Conservatoire s’articulent autour de l’aménagement d’ouvertures favorables (réouverture et/ou protection des accès), la mise en l’état de gîtes, la gestion conservatoire des habitats par la maîtrise foncière ou d’usage, le suivi régulier des populations.